Je profite de l’été pour savoir où j'en suis

Je profite de l’été pour savoir où j'en suis


La période estivale est le moment idéal pour faire un bilan de ses envies et des moyens de les réaliser. Le tout dans la sérénité.
Je privilégie la réflexion

Deux colonnes. « Commencez par vous isoler une à deux heures hebdomadaires, crayon en main », « Pour y voir plus clair, faites deux colonnes, avec les plus et les moins de votre job. » Vous trouverez, qui sait, davantage de plus que vous ne le pensiez… ou cernerez mieux ce qui vous pèse.

Cinq succès. Listez cinq expériences professionnelles ou personnelles dont vous êtes fier. « Demandez-vous ce qui vous avait motivé(e), et quelles compétences vous aviez mobilisées et acquises »,

Un bilan. Pour aller plus loin, le bilan de compétences avec un professionnel reste essentiel. Une fois listées les compétences, la conseillère révélé les principales facettes et maitrises du bénéficiaire.


Objectifs du bilan

Objectifs du bilan


Il faut reconnaître qu’un bilan de compétences bien réalisé est une étape clé dans une carrière. En effet, il facilite l’identification de ses points forts, sa motivation et ses priorités dans le monde du travail. De plus, il participe à la construction d’un projet professionnel.

C’est un outil pour engager une formation et (ou) changer de cap professionnel. Par ailleurs, ce dispositif est très intéressant car il offre un temps de réflexion sur son projet professionnel futur.

Le bilan présente également de nombreux atouts pour les entreprises qui pourront davantage identifier les souhaits d’évolution de leurs collaborateurs. C’est aussi un bon support pour piloter la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.


Quelles sont les obligations des organismes prestataires de bilans de compétences ?

Quelles sont les obligations des organismes prestataires de bilans de compétences ?


Ces organismes doivent respecter certaines règles:

·         Déontologie et confidentialité
Ainsi, seul le bénéficiaire du bilan est destinataire des résultats. De plus, le prestataire ne peut demander aux bénéficiaires du bilan que “des informations présentant un lien direct et nécessaire avec son objet. Le bénéficiaire est tenu d’y répondre de bonne foi”. Enfin, le prestataire ne peut pas communiquer les résultats détaillés et le document de synthèse à l’employeur sans l’accord du  bénéficiaire.
·         Non conservation des données personnelles

Les prestataires doivent procéder à la destruction des documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences, dès le terme de l’action. Ces dispositions ne s’appliquent pas pendant un an au document de synthèse et aux documents faisant l’objet d’un accord écrit du bénéficiaire, fondé sur la nécessité d’un suivi de sa situation.